Delfynn Delage : « J’ai toujours été un peu originale, depuis l’enfance. Je voulais faire quelque chose d’un peu atypique »

Delfynn Delage : « J’ai toujours été un peu originale, depuis l’enfance. Je voulais faire quelque chose d’un peu atypique »

Pour toutes les jeunes retraitées du X, se pose la question de la reconversion. Après une tentative infructueuse dans la chanson, la belle Delfynn Delage lance son site libertin. L’occasion de revenir sur l’une des plus belles carrières du porno français.

Quand as-tu commencé le X ?

En 1999. Et j’ai décidé d’arrêter en 2005, au début d’Internet. Une autre époque où les gens, qui voulaient voir une de mes vidéos, devaient se rendre en vidéoclub ou acheter un DVD ! Et puis, j’avais fait le tour de toutes les pratiques et de toutes les productions. J’ai voulu passer à une autre étape de ma vie.

Pourquoi as-tu, un jour, décidé de faire du porno ?

D’abord, pour apprendre des choses sur moi-même. Je m’ennuyais dans mes études de coiffure. J’ai toujours été un peu « originale », depuis l’enfance. Je voulais faire quelque chose d’un peu atypique. L’un de mes amis gérait un vidéoclub. Il a été sélectionné par Hot Vidéo dans le cadre d’une rubrique, et il m’a demandé si je voulais poser dans sa boutique. J’ai fait des photos en lingerie, et elles ont atterri sur un bureau, chez Hot. J’ai alors été contactée par Pascal Galbrun, et Patrice Cabanel. Un concours de circonstances…

Tu as tourné dans plus de 500 films. Qu’est-ce que le porno t’a appris ?

Le contrôle de soi. J’ai appris à connaître mon corps, et aussi à faire plaisir à un homme. Chaque tournage était un challenge, et apportait sa dose de nouveautés et d’adrénaline. Je voulais toujours aller plus loin dans les pratiques, ne pas cesser de découvrir. Sans dépasser certaines limites.

Quels sont tes meilleurs souvenirs dans le porno ?

Les cérémonies où tout le business du porn se retrouvait : les Hot d’Or, les Awards de Bruxelles… J’ai aussi de bons souvenirs de réalisateurs, comme Gabriel Pontello par exemple. J’ai fait beaucoup de rencontres qui ont forgé mon caractère.

On t’a déjà proposé de revenir dans le métier ?

Oui, mais j’ai fait mon temps. Place aux jeunes ! Et puis, j’ai une expérience et une vision des choses trop décalées par rapport aux demandes d’aujourd’hui.

Et tu t’es ensuite lancée dans la chanson…

Oui, quand j’ai arrêté en 2005, on s’occupait, avec mon mari, d’un groupe de Rap. J’ai voulu essayer de faire quelque chose dans ce milieu… Mais sans utiliser ma notoriété d’actrice X. Je ne voulais être appréciée que par ma voix. J’ai fait un single, Tu es seul, sous le pseudo de Lena Costa, en 2008. J’ai beaucoup bossé sur ce projet, j’ai pris des cours de chant, et ça n’a pas marché ! Ça m’a découragée…

Et puis, tu as donc créé un site libertin ?

Oui. J’ai moi-même été libertine, je connais la sexualité. Je crois beaucoup au libertinage. Beaucoup d’entre nous sont libertins sans même le savoir. J’ai voulu ce site féminin, cosy.

La première chose que l’on remarque sur ta homepage, c’est ton absence !

Oui, je n’ai pas voulu jouer sur mon image de star du X ! Mais pour le lancement, j’ai dû mettre mon nom en jeu. Ça donne du crédit au site, j’ai quand même une grande expérience du libertinage !

Tu donnes des conseils personnalisés aux membres qui voudraient se lancer dans le libertinage ?

Oui, le site comprend un blog, dont je suis la rédactrice principale. Je m’occupe de la modération, et j’ai aussi écrit un guide des pratiques libertines.

Quelle est ta valeur ajoutée par rapport aux autres sites libertins?

La lisibilité, sans doute. J’ai constaté que les libertins ne se retrouvaient pas vraiment sur certaines plateformes. J’ai voulu rester sur un fonctionnement simple, une navigation efficace.

Tu proposes un agenda des soirées ?

Je suis train de recenser tous les clubs. Ils viennent d’eux-mêmes, pour annoncer leurs soirées, leurs événements.

Quelle est la proportion de couples sur ton site ?

17 % de couples, pour 70 % d’hommes ! On retrouve les mêmes proportions sur tous les sites de rencontres : une majorité d’hommes, prêt à décrocher la lune à tous les autres membres !

Ton site est gratuit ?

Oui, totalement. Et il le restera. Mon but, c’est que les gens se rencontrent, et que ce soit fun. Pour l’instant, je veux prendre ma place sur le Net en fédérant un maximum d’abonnés, de vrais libertins, qui pratiquent et assument. J’ai envie que les gens s’amusent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *